WBWF ▬ New World of Sport (#1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WBWF ▬ New World of Sport (#1)

Message par DallasPride le Dim 16 Oct - 16:54

NEW WORLD OF SPORT #1

Le Chairman Nigel McGuinness est sur le ring aux côtés de son General Manager Mike Quackenbush, il fait un long discours pour parler de son rêve qui est devenu réalité. Il commence à parler du Ariande’s Thrad Tournament qui permettra de déterminer le ou la première grande champion / championne de sa fédération. Mais il est interrompu par Marty Scurll qui se plaint de ne pas avoir directement été nommé champion de la fédération. Il prétend être la « face » de cette organisation et se vante d’être plus talentueux que tous les autres… Il explique également qu’il ne pige pas pourquoi il n’est pas dans le Main Event, mais Nigel lui répond qu’ici tout le monde doit repartir à zéro et faire ses preuves pour avoir des privilèges… « The Vilain » lance un regard noir à son supérieur et quitte le ring en promettant qu’il fera tout pour gâcher la fête.

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Bullet Ant vs. Fire Ant vs.  Hanson vs. Missile Assault Man vs. Pinkie Sanchez vs. Raymond Rowe vs. Silver Ant vs. Soldier Ant vs. Trent Seven vs. Tyler Bate vs. Wani vs. Worker Ant

Le combat commence assez vite puisque Presque tous les participants se jettent sur Rowe et Hanson qui se défendent assez bien! Worker Ant fait face à Hanson et commence à enchaîner les coups de coudes avant de se projeter dans les cordes et de se manger un Back Body Drop qui le fait passer par-dessus la troisième corde ! [Eliminé #1 : Worker Ant] Au même moment Raymond Rowe place Sanchez sur un coin, mais celui-ci le repousse et lui porte un Missile Dropkick, mais il se mange rapidement une Running European Uppercut de Missile Assault Man qui veut l’expulser… Wani arrive dans le dos de l’homme fusée et le percute avec un terrible coup de genou suivit d’un McGuillicuter… Il expulse ensuite MAM ! [Eliminé #2 : Missile Assault Man] Alors que les Moustache Mountains et les War Machines se battent dans une partie du ring, Wani aide Pinkie Sanchez à se relever, c’était sans compter Bullet Ant qui porte un Springboard Sommersault Senton sur les deux hommes ! Il veut ensuite enchaîner avec un Fireman’s Carry, mais Sanchez le pousse contre Soldier Ant et lorsqu’il revient en titubant il se mange un Superkick de Wani qui l’expulse à son tour ! [Eliminé #3 : Bullet Ant] Soldier Ant passablement énervé, balance Wani en direction de son partenaire Silver Ant qui le met au sol avec un Spinning Heel Kick, Fire Ant enchaîne ensuite rapidement avec un Soccer Kick ! Cela agace Pinkie qui mets des claques à la fourmi soldat qui répond avec un Rolling Elbow suivit d’un Bicycle Kick qui fait passer l’ancien Pink Ant par-dessus la troisième corde ! [Eliminé #4 : Pinkie Sanchez] Au même moment Fire Ant et Soldier Ant balancent Wani hors du ring ! [Eliminé #5 : Wani] Soldier Ant se moque de Pinkie Sanchez en faisant son salut militaire, mais Trent Seven arrive dans son dos et lui porte un Dropkick qui l’expulse aussitôt ! [Eliminé #6 : Soldier Ant] Fire Ant fonce alors sur Trent pour venger son partenaire, alors que Silver lui se mange une Lariat de Tyler Bate. Trent Seven « anticipe » l’arrivée de Fire Ant en baissant les cordes. Le rouge passe par-dessus celles-ci, mais se rattrape sur l’apron. Seven commet alors l’erreur de foncer une nouvelle fois. Fire Ant le fait alors tombé en lui portant un Headscissors suivit d’un Skin the Cat ! [Eliminé #7 : Trent Seven] Tyler Bate place Silver Ant sur ses épaules, mais l’ancien Green Ant se dégage et lui porte une German Suplex avant d’enchaîner avec une Cactus Clothesline un petit peu trop mal dosée… Les deux hommes passent par-dessus la troisième corde ! [Eliminé #8 : Tyler Bate] [Eliminé #9 : Silver Ant]  Soldier Ant se sent un petit peu sol et il distribue donc des atémis aux War Machines qui reculent un peu, mais n’abdiquent pas pour autant ! Elles le balancent même dans les cordes et lui porte un double surpassement qui le fait voler jusqu’à l’extérieur ! [Eliminé #10 : Soldier Ant] Les deux mastodontes se tapent alors dessus violemment. Hanson semble prendre l’avantage, mais Raymond Rowe profite du peu d’élan qu’il a pour placer un Running High Knee assez destructeur… Il veut ensuite porter une Powerbomb à côté des cordes… Terrible idée… Hanson contre en surpassement et il se fait éliminer sur une pauvre erreur d’appréciation !
Vainqueur : Hanson.

Après le combat Raymond Rowe revient sur le ring et il serre la main de son partenaire pour le féliciter. Les deux hommes sont alors rejoints par Michael Elgin qui prend le micro pour les mettre en avant et dire qu’il va faire honneur à Raymond en remportant son match de qualification contre Dickinson. Au même moment Paul Ellering sort des coulisses et fixe le trio… Wani et Pinkie Sanchez armés de chaises arrivent dans le dos des trois hommes et commencent à les passer à tabac ! Chris Dickinson débarque et fait la même chose en se concentrant sur la jambe de Michael Elgin… Des arbitres et des officiels arrivent alors pour faire fuir Wani et Pinkie Sanchez alors qu’on sonne la cloche pour débuter le combat entre Dickinson et Elgin !

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Chris Dickinson (/w Paul Ellering) vs. Michael Elgin

L’affrontement commence avec une nette de Chris Dickinson qui profite évidemment du beat down perpétré quelques seconds auparavant ! Il place notamment une German Suplex sur le canadien qui se réceptionne d’une façon assez violente. Il prend ensuite un petit peu trop de confiance et tente immédiatement sa Pazuzu Bomb, malheureusement pour lui Michael contre, lui porte un Rolling Backfist avant d’enchaîner avec une Powerbomb contre le coin, puis une Elgin Bomb ! On croit que le combat est terminé, mais Chris se dégage… Alors et contrairement à ses habitudes, Michael monte sur la troisième corde… Il est rejoint par Dickinson qui contre toutes attentes essaie de placer une Hurricanrana ! Michael le garde en l’air et le soulève à la force de ses bras… SUPER POWERBOMB ! Un, deux, trois !
Vainqueur : Michael Elgin.

Nigel McGuinness est en coulisse et il parle du partenariat de sa fédération avec la Phoenix Pro de Terry Funk. Il explique que ce dernier a accepté de lui prêter un de ses meilleurs lutteurs pour quelques semaines… Il explique que ce lutteur fera ses débuts lors du premier PPV de la fédération et qu’il s’agit de Pentagon, Jr. ! On voit ensuite un petit teaser qui met en avant les qualités du gaillard.

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Alexa Bliss vs. Becky Lynch

On assiste à un très beau combat féminin, Becky Lynch est en feu et elle enchaîne les Clotheslines sur une Alexa Bliss qui semble un peu dépassée, mais qui fait mentir ses détracteurs en contrant un Stinger Splash avec un timing parfait et en enchaînant avec un Yoshi-Tonic ! Peut-être un peu trop confiante, elle grimpe sur le Turnbuckle, mais la rousse secoue les cordes et la rejoint pour lui porter une Superplex… Elle veut en finir avec une T-Bone, mais se mange un coup de poing en pleine poire, puis une Enzuigiri… La blonde veut terminer le combat avec son Standing Moonsault Double Knee Drop, mais l’irlandaise esquive au dernier moment, se relève comme une lionne et enchaîne avec un Running Kick suivit d’une T-Bone Suplex ! Un, deux, trois !
Vainqueur : Becky Lynch.

Johnny Saint rejoint Becky Lynch sur le ring. Il explique qu’il a connu pas mal de femmes dans sa vie, mais que la « Queen of Steampunk » est l’une des meilleures combattantes qu’il ait pu voir dans sa carrière. Il lui demande ensuite comment elle a vécu le fait que Nigel McGuinness l’encense dans sa première interview. Elle répond qu’elle est très heureuse de cela, mais qu’elle ne va pas se reposer sur ses lauriers et prouver qu’elle mérite ce respect… Elle rajoute que le premier Grand Champion sera une championne !

Chris Jericho arrive sur le ring sous des réactions assez mitigées. Il dit qu’au vu de son passé, il ne comprend même pas comment Nigel McGuinness a pu se contenter de le mettre dans ce tournoi à la noix. Car il est clairement le plus expérimenté et le plus talentueux des lutteurs présents.  Il rappel alors qu’il est le « Best in the World in what he do », mais au même moment le Titantron s’allume et la musique « Oops ! I di dit again » de Britney Spears résonne… On voit alors Joe Hendry entouré de jolies jeunes femmes.

♫ Oops, Chris did it again
He think he’s the best, but he’s lost in the game
Oh Jeri, Jeri,
Oops, you think I'm a looser
But I'm sent from above
I'm not that innocent ♫


Après cette interaction musicale, l’écossais arrive sur le ring en souriant et en se moquant du vétéran qui n’apprécie pas vraiment la petite boutade. Il profite alors que son futur ennemi enlève sa veste pour l’attaquer par derrière et le passer à tabac.

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Chris Jericho vs. Joe Hendry

Dès le début du combat Chris Jericho coince la tête de Joe dans sa veste et le matraque de coups de poings. Il tente ensuite de lui porter un Wall of Jericho, mais le chanteur se dégage avec une roulade, puis il place un Arm-Wrench DDT sur le canadien avant d’enchaîner avec une descendre du coude. Ça ne suffit pas à mettre le Heel KO, mais Hendry parvient à prendre le dessus et place notamment une Snap Suplex et une Corner Clothesline à son rival avant de monter sur la troisième corde et de tenter une Diving Clothesline… Y2J l’accueil immédiatement avec Codebreaker suivit d’un Lionsault ! Un, deux, trois !
Vainqueur : Chris Jericho.

Après le match l’ancien champion de la WWE continue de frapper son adversaire en gueulant « Who’s lost in the game now ? » … Il place ensuite son Liontammer jusqu’à ce que des officiels ne viennent séparer les deux hommes et ramener Chris en coulisse.

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Dalton Castle vs. Rockstar Spud

Combat plus ou moins comique avec pas mal de scénettes rigolotes entre les deux hommes. Rockstar Spud s’est comporté comme un Heel et enchaîné les coups bats pour mettre Castle en difficulté… Il a ensuite contré une tentative de Superplex et contré avec une Sun Set Flip Powerbomb ! Sans doute motivé par cette victoire, il a voulu porté son Underdog, mais ça a été une très mauvaise idée, car Castle a contré en une German Suplex assez stiff qui lui a suffi à remporter la victoire !
Vainqueur : Dalton Castle.

Après cette opposition Dalton veut serrer la main de la Rockstar qui le regarde et refuse l’accolade avant de repartir en coulisse en boudant.

On assiste à une longue interview de Rob Van Dam qui explique pourquoi il est revenu… Il dit que sa femme a toujours confiance en lui et qu’il veut une nouvelle fois lui prouver qu’il fait partie des meilleurs lutteurs du monde. Il rajoute que pour lui la WBWF est une opportunité exceptionnelle qui lui permettra peut-être de remporter la dernière ceinture de sa carrière. On voit ensuite une interview de Drew Gulak qui dit qu’il a un profond respect pour RVD, mais qu’il n’aura aucune pitié pour lui et qu’il le fera abandonner !

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Drew Gulak vs. Rob Van Dam

Excellent combat! Van Dam domine toute la première partie de l’affrontement avec ses techniques habituelles, puis il place Drew sur une barricade et tente sa fameuse descente de la cuisse en sautant depuis le coin du ring… Gulak esquive et commence alors à travailler la jambe de l’ennemi avec de nombreuses soumissions. Malgré cela, RVD résiste et survit même à une Tiger Bomb ! Cela agace un peu Drew qui veut placer un Ankle Lock, RVD contre et place un magnifique petit paquet… Un, deux, trois !
Vainqueur : Rob Van Dam.

Rob Van Dam prend le micro après le combat et dit qu’il dédie sa victoire à sa femme et qu’il va aller jusqu’en finale pour faire honneur à sa battante de femme et l’héritage qu’il a battit depuis ses débuts à la ECW. Il lève ensuite le bras de Gulak et le félicite pour sa victoire !

Marty Scurll débarque sur le ring et dit qu’il ne combattra pas ce soir, car son combat aurait dû être le Main Event… Au même moment Biff Busick – qui a été renommé Francis O’Rourke – sort des coulisses, Marty l’insulte, mais il se fait frapper et mange une série d’European Uppercuts… Busick fait alors signe à l’arbitre de sonner la cloche !

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Francis O’Rourke vs. Marty Scurll

Début très violent ou Francis détruit la face du vilain à coups d’European Uppercut, il le coince ensuite dans le coin et fait rougir son torse avec des atémis bruyantes et violentes… Il se projette dans les cordes et tente une Lariat contrée en Belly to Belly Suplex par le britannique ! Ce dernier reprend alors son rôle de Heel méthodique et travaille la nuque de l’ennemi en lui portant un DDT, puis un Swinning Neckbreaker… Il veut enchaîner avec un Piledriver, malheureusement Busick contre et lui porte une German Suplex suivit d’une Discus Clothesline. Le combat semble terminé… Biff met l’ennemi sur ses épaules… En fourbe Scurll contre avec sa Crossface Chickenwing et le rival n’a pas d’autres choix que d’abandonner !
Vainqueur : Marty Scurll.

On voit Johnny Gargano et Drew Galloway en coulisse. Les deux hommes se serrent la main et se souhaitent bonne chance, on peut sentir une certaine complicité entre les deux futurs adversaires.

Ariande's Thread Tournament - Round One:
Drew Galloway vs. Johnny Gargano

Meilleur match de la soirée, d’abord porté par un Drew Galloway qui oblige son ennemi du soir à jouer un rôle d’Underdog et qui est obligé de répondre à la force de l’écossais avec des contres rapides et efficace. Il se fait cependant contré sur un Crucifix Pin et mange un terrible Over The Shoulder Back-To-Belly Piledriver ! Mais contre toutes attentes Johnny Wrestling se dégage et il parvient à contrer un Alabama Slam en Small Package… Cela n’aboutit pas, mais Gargano tel un lutteur japonais revient avec une série de Superkicks, puis il enchaîne avec une Enzuigiri suivit d’un Spear ! Il met l’ennemi au sol… Il veut placer son Hurt Donuts, McIntyre le repousse et tente un Tombstone Piledriver, contré en Small Package… Un, deux, trois !
Vainqueur : Johnny Gargano.

Match fantastique qui se termine sur une belle preuve de fairplay puisque les deux hommes se serrent la main ! Au même moment Marty Scurll arrive dans le dos de Johnny et le frappe avec son parapluie, il fait ensuite passé McIntyre par-dessus la troisième corde et porte sa Chickenwing sur Gargano jusqu’à ce que Galloway ne revienne faire le sauvetage. Marty recule alors en riant aux éclats.
avatar
DallasPride

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum