Le plan de Brother Nero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le plan de Brother Nero

Message par Jeff Hardy le Mer 28 Déc - 17:02

La caméra s’ouvre et nous voyons Michael Cole au volant de sa voiture. Il semble un peu stressé. Il se tourne finalement vers le caméraman qui le filme, assis sur la siège du passager.

Cole : As-tu fini de me filmer? Tu sais bien que ça me déconcentre. En plus que nous devons nous rendre dans un bled perdu en Caroline du Nord…Eh merde que je déteste ce métier parfois. Parcourir de longues heures pour un salaire de crève-la-faim. En plus, je dois me taper une interview avec Jeff Hardy. Ce gars me fout la chienne avec son air dérangé en permanence et ses simagrées. Bon! Je pense qu’on y est maintenant. Prépares-toi, il nous a donné rendez-vous dans la forêt à l’arrière de sa résidence. Tout pour me rassurer…

Cole sonne à la petite sonnette près de la barrière menant à la maison de Nero. Un petit bruit se fait entendre et la porte s’ouvre. L’intervieweur avance son véhicule jusque dans la cour et arrête le moteur. Il prend une grande respiration et sort de sa Toyota en compagnie du caméraman. Les deux hommes cherchent un peu du regard et voient que Nero a posé une grande flèche verte fluo pour indiquer par où ils doivent passer pour se rendre à lui. Les deux hommes se dirigent donc vers ladite flèche et pénètrent dans la forêt. Après 4 ou 5 minutes de marche, ils voient de la lumière un peu plus loin. Il semble que ce soit un feu. Cole et le caméraman s’approchent en faisant attention pour ne pas s’enfarger nulle part et lorsqu’arrivés à destination, ils trouvent Hardy assis, tourné vers la forêt sombre. Il se tourne brusquement en entendant les deux comparses marcher vers lui. On peut voir que la moitié de son visage est maquillé à la façon corpse paint, caractéristique de la scène Black Metal et que le reste de son visage ne l’est pas du tout. Il s’approche des deux hommes puis leur fait un signe de la tête pour leur souhaiter la bienvenue.

Bon…bonjour monsieur Hardy je…

Comment oses-tu m’interpeler ainsi? Ne savais-tu pas que Jeff Hardy est mort, qu’il a été enseveli, ici-même dans cette forêt et qu’il est ressucité sous le nom de Brother Nero? Oui, Hardy nous a quittés enfin! Il n’était plus bon à rien, seules quelques petites parcelles de lui sont restées. Comprenez par là qu’il n’avait plus le goût de se battre, aussi bien en finir au plus vite plutôt que de laisser ce bâtard vivre une existence morne et sans intérêt, dénuée de tout ce qui avait pourtant fait sa renommée. De sa mort, Dieu merci, en est ressorti, tel un phénix, Brother Nero. Lui avait le goût de faire face à des défis, à se battre corps et âme pour sa famille, pour son frère Broken Matt et pour conserver sa dignité si durement acquise. Rien ne peut arrêter le fléau Nero, PERSONNE! Ni même l’homme d’outre-tombe, ce champion de papier qui n’est là que parce qu’un monarque plus puissant ne lui avait pas encore été présenté. Ledit monarque est maintenant ici, juste devant toi, Michael Cole, c’est moi! BROTHER NERO! J’espère que tu répondras la bonne nouvelle à tous. Ne me fais pas défaut Cole. Je compte sur toi, ne me fais pas défaut….pas défaut…défaut…défaut…

Cole : À quoi rime tout ce bazar? Je ne veux pas vous manquer de respect votre discours semble si confus. Avez-vous un problème de santé quelconque?

Nero : M’as-tu interrompu seulement pour poser cette question ridicule? Je ne souffre d’aucune maladie, Jeff Hardy n’a même jamais été aussi en forme que Nero ne l’est en ce moment. Je ne t’en veux néanmoins pas de douter. Tu as grandi dans le milieu de la télévision où tout est formaté, où on cache la vérité à tous et où un comportement différent est mal vu. Je ne t’en veux pas d’être toi-même un petit robot formaté pour la télé conventionnelle. Brother Nero est aussi là pour rétablir l’ordre cyclique : Ce qui est réel ne l’est pas vraiment et l’irréel, lui, l’est.

Michael Cole réfléchit un instant à ce que Néro vient de dire. Le lien ne semble pas se faire car tout ceci semble si absurde. Cole, n’ayant pas saisi le sens du propos, risque malgré tout une question.

Cole : À quoi tout cela rime? Réel et irréel? J’ai bien peur de ne pas saisir.

Nero : Ton problème, c’est que tu veux aller trop vite mon ami. Tout sera dévoilé en temps et lieu et nous n’en sommes pas là encore. J’ai encore des choses à régler avant que mon plan n’arrive à terme. Brother Nero a mieux à faire que de devoir expliquer un plan encore inachevé. Je dois seulement te dire, pour fermer cette partie de la discussion que le temps n’existe pas, qu’il est l’invention des hommes pour contrôler ses semblables. N’avais-tu pas plutôt besoin de récolter mes commentaires pour le combat de New Year’s resolution afin que ton patron, celui à qui tu lèches les bottes, soit content de ton travail?

Cole écarquille les yeux et demeure ébahi de ce qu’il vient d’entendre. Il ne sait pas s’il doit partir à la course ou rester là et faire son travail « de lèche-bottes » comme il se doit. Il se tourne vers le caméraman qui filme toujours. Il retrouve finalement ses esprits et après avoir pris quelques petites respirations, il reprend son travail où il l’a laissé.

Cole : Euh…oui. As-tu un mot à dire sur ton combat contre l’Undertaker? On te donne une chance assez tôt dans ta carrière à la DWF, non?

Le visage de Nero s’assombrit, celui-ci se tourne et ramasse une bûche et la dépose dans le feu précédemment allumé. Il s’assoit près de celui-ci et le regarde monter.

Nero : Tôt oui mais Jeff ne l’a-t-elle pas méritée, cette chance? Comme il est mort et que je l’ai remplacé, je pense que cette chance au titre me revient de droit. L’Undertaker n’a rien montré ici depuis son arrivée à la DWF. Il n’a pas été à la hauteur des attentes, il n’est pas digne de porter la ceinture qu’on lui a gracieusement remise. Nero se verra donc dans l’obligation morale de lui enlever, au prix de sa vie s’il le faut. Notre mémoire collective se souvient de l’homme d’outre-tombe comme d’un homme agile pour sa grandeur, d’un homme prêt à tous les sacrifices, brave qui ne reculait devant aucun défi. Celui-ci, tout comme Jeff Hardy, nous a quitté. L’undertaker ne supporte plus de prendre des risques et se contente de jouer ses cartes avec le plus de sécurité possible. Nero devra donc mettre fin à cette mascarade. Il lui est difficile de voir son idole devenir une vieille loque, une ombre de ce qu’il a été. Taker doit mourir et suivre la voie de Jeff, celle qui le mènera à lui aussi devenir un surhomme. Nero, en prenant le titre s’assurera donc de mettre le feu à ce vieil épouvantail. Peut-être en ressortira-t-il de cette immonde cendre, là aussi un phénix. Nero le souhaite mais le résultat est incentain. Peut-être aussi que cela achèvera le pauvre Taker.

Nero stoppe net puis ferme les yeux, comme s’il voulait peser les mots à utiliser en ces circonstances. Après un court moment, il réouvre les yeux, soupire puis se décide à recommencer à discourir.

Cela serait probablement, après mûre réflexion, une bonne chose pour tous. C’est qu’il n’est plus très jeune, notre ami. Sur quoi construire? Il ne reste rien pour travailler. Taker devrait simplement lâcher les armes et lui-même mettre fin à ce triste spectacle. Pour Jeff, l’espoir était encore permis puisque Nero a pu récupérer certaines des parties encore intactes de cette entité affaiblie. Pour Calloway, il ne reste rien, qu’un champ de ruines. Comment reconstruire quand on n’a plus rien sur quoi s’appuyer? La solution c’est de tout détruire, il le faut et ceci est la solution. Cette solution ne fera pas l’affaire de notre vieux routier mais il est impératif que le résultat soit la destruction pure et simple. Nous pourrons enfin rebâtir à neuf et faire de l’Undertaker une entité nouvelle, un surhomme plus puissant qu’il ne l’a pas été depuis belle lurette. Taker, suis le chemin de Nero, tu as une semaine pour y penser. Je sais que le temps n’existe pas mais comme une échéance a été mise pour ce combat, tu devras te décider dans 7 jours. Sept petits jours pendant lesquels tu pourras réfléchir à ton avenir et à ce que tu veux vraiment. Désires-tu vraiment demeurer cette vieille chose que tu es devenue ou tu veux suivre la voie de Nero et recommencer à zéro? La mort, Calloway, ce n’est pas effrayant, c’est une délivrance, c’est ta rédemption qui t’attend dans ce passage. Ne crains pas la perte de l’être que tu es, ne pleure surtout pas ta perte prochaine du titre All-Star, oublie tout ce que tu es et tout ce que tu as été. Après le 3 janvier, il n’en restera rien de toute façon. À toi de voir maintenant si tu préfères te faire imposer ce changement ou le faire par toi-même. La suite des choses t’appartient, choisis le bon chemin car Nero devra lui-même te guider et tu ne veux pas que ce soit le cas, oh que non…


Après ces paroles, Michael Cole se dit qu’il est temps de déguerpir.

Eh bien merci Monsieur Har…je veux dire Brother Nero. Avez-vous une dernière chose à dire?

Nero : Bien sûr! Vous pouvez, vous aussi devenir des surhommes comme Brother Nero et Broken Matt. Le moment n’est pas encore venu mais nous pourrons mettre à terme notre plan et tous pourront y adhérer. Votre vie et votre personnalité insatisfaisantes ne seront alors qu’un vague souvenir, sinon oublié à jamais. Brother Nero ne veut que vous aider mais vous devrez y mettre un peu du vôtre aussi. Un changement aussi radical demande de la volonté et un abandon complet à notre méthode. Sans nous, point de salut. Vous pouvez vous aussi tuer votre âme et renaître autrement. Ne m’envoyez pas de courriels, ne m’appelez pas non plus pour en savoir davantage, je n’ai rien à dire de plus au moment où nous nous parlons.

Brother Nero retourne à son feu et approche ses mains pour se réchauffer. Cole, comprenant qu’il n’aura pas de déclarations supplémentaires, quitte la scène et sort du bois en compagnie du caméraman. Rendu à la voiture, il remarque qu’un papier a été laissé à l’essuie-glace de son véhicule. Il le prend et le déplie. On peut y lire « À suivre… » sur celui-ci. Perplexe, Cole le replie mais le papier prend en feu comme par magie. On peut entendre à ce moment le rire puissant de Brother Nero, même à une distance notable. Cole et le caméraman pris de panique, embarquent dans le véhicule et quittent en trombe. La caméra coupe.
avatar
Jeff Hardy

Messages : 369
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 30
Localisation : République Libre de Trifluvie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plan de Brother Nero

Message par Jeff Hardy le Dim 8 Jan - 15:55

La caméra s’ouvre sur une pluie torrentielle à Cameron, Caroline du Nord. Les éclairs fusent de toutes parts et on entend le caméraman respirer très fort. Celui-ci craint manifestement pour sa vie. Il retourne à son véhicule et y entre. On l’entend gémir un peu, puis allumer le moteur. Il se prépare à rebrousser chemin quand il reçoit un texto. « Ne t’avise pas de quitter de la sorte ». Le message provient de Brother Nero. Le caméraman soupire puis se décide à sortir à nouveau de son véhicule et à courir vers la porte de la maison de Nero. Il cogne une première fois, attend quelques instants et personne ne répond. Il s’impatiente et il cogne plus fort, toujours rien. Le caméraman reçoit un autre texto, il sort son téléphone de sa poche et on peut y lire « Pour être autorisé à entrer, tu dois sonner 3 fois par petits coups sur la sonnette à gauche ». Las de tous ces mystères, le caméraman s’exécute et la porte s’ouvre automatiquement. Il pénètre donc dans la résidence et cherche Brother Nero.

caméraman : Il y a quelqu’un?

Oui, rejoins-moi au salon. Pour cela, monte les escaliers et prends le deuxième couloir.

Il monte donc les escaliers et rejoint Brother Nero au salon. Il l’aperçoit alors, assis près du feu avec un verre de vin à la main, le titre All-Star sur la table à côté du fauteuil.

caméraman : Pourquoi en faire autant pour me rendre à vous?

Nero : C’est pourtant simple, je devais m’assurer que c’est bien toi qui arrivait. Depuis que je suis champion, des hordes de supporters viennent ici pour connaître mon secret. Comment Nero a-t-il fait? Quel est donc la façon de le faire également? Tout ceci vous sera révélé en temps et lieu, je vous le répète. J’inviterai même quelques-uns de mes disciples, qui viendront parler de leur expérience et comment la méthode du Broken universe a changé leur vie. Je dois en premier lieu me concentrer pour le prochain combat. Moi et mon frère Broken Matt affrontons deux exemples de ce qui ne peut pas fonctionner dans notre Univers. En effet, la BWO a démontré qu’on peut être incapable, incompétent et complètement ridicule en même temps. Ils n’ont rien fait de bon ici jusqu’à maintenant et il est temps que cela change. Je leur donne à eux aussi l’occasion d’entrer dans le Broken Universe pour changer les pauvres perspectives qui leurs sont offertes en un avenir plus radieux. Ils peuvent casser ce moule dans lequel ils sont pris depuis leur naissance. Même ces idiots peuvent, grâce à Brother Nero, devenir meilleur. Quoi qu’ici, la tâche est d’autant plus facile car nous partons déjà proche du 0. Un reboot de leur personnalité peut être fait sans trop d’effort de leur part, c’est quasiment automatique dans leur cas après une seule séance. Vous avez vu ce que Nero a fait à l’Undertaker? Il a refusé l’offre faite et il en a pris plein la gueule. Il a laissé passer sa chance de devenir meilleur, d’être enfin l’homme qu’il aurait dû être il y a longtemps déjà. Mais surtout, surtout, Nero lui a pris ce à quoi il tenait le plus : Sa merveilleuse ceinture. Les biens matériels représentent beaucoup pour l’espèce humaine en général, mais pas pour Brother Nero. Ce vulgaire morceau de matériaux quelconques ne représente rien, ce n’est qu’un bien repris à quelqu’un qui ne le méritait manifestement pas. Certains pourraient l’appeler Karma, d’autre vol, ou que sais-je quels autres mots employés pour définir le destin d’une personne, un événement aussi malheureux soit-il. Il est fort probable que ce soit la meilleure chose qui soit arrivée à l’Undertaker. La porte de Nero est encore ouverte Taker, tu peux encore rejoindre le Plan, celui qui a été créé spécialement pour toi…

Caméraman : Tout ça est bien beau mais certaines personnes émettent certaines réserves sur votre « méthode ». On n’a encore rien vu de tout cela et plusieurs y voient l’apparence d’une secte et…

Nero : Secte? Comment osent-ils penser ainsi? Nero n’a pas besoin d’exposer les preuves, elles viendront d’elles-mêmes à mesure que je le déciderai. D’ici là, cessez de médire et constatez.

Caméraman : D’accord. Qui vivra verra comme on le dit. N’avez-vous pas autre chose à dire sur la BWO? Ils peuvent être imprévisibles, non?
Nero : HAHAHHAHA! HAHAHAHAHA! Imprévisibles? Seuls les gens intelligents peuvent être imprévisibles, sournois. La BWO est une image dessinée à gros traits, une caricature méprisable. Ils n’ont pas un potentiel aussi grand que Callaway, mais il y a quelque chose à faire avec eux. Messieurs, cessez de jouer aux imbéciles et ouvrez-vous au Broken Universe ou sinon vous serez…effacé de la carte. La Broken family est en mission et plus rien ne peut l’en empêcher. La première étape, la BWO, la suivante, les titres par équipe. Ainsi il vous sera peut-être possible d’ouvrir les yeux et de voir enfin la lumière poindre. Sinon, que faudra-t-il que je fasse? Brûler cette ceinture?

Nero se lève, dépose son verre de vin et prend le titre All-Star dans ses mains et se dirige vers le feu de foyer. Il tient la ceinture tout près, semble réfléchir un instant puis esquisse un sourire inquiétant. Il se décide à la mettre sur son épaule

Nero : Nero décide que la ceinture doit vivre encore. Pour le moment, elle survivra près de moi. J’ai eu une vision, ce titre est destiné à un destin incroyable. Maintenant, laissez Nero tranquille, il doit méditer sur le combat à venir. Non pas celui contre la BWO, mais contre la DWF au complet…Majordome!

Sur ces mots, un homme en costard avec un masque arrive dans la pièce et ordonne le caméraman à fermer la caméra. L’image coupe

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
1X Tag-Team champion w/ Broken Matt (current)
1X All-Star champion (35 days)
avatar
Jeff Hardy

Messages : 369
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 30
Localisation : République Libre de Trifluvie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plan de Brother Nero

Message par Karl Anderson le Dim 28 Mai - 18:25

Un point sur ton RP face au Deadman.

Je reste sur ma faim, car tu nous montre un réel potentiel. Notamment argumentaire, mais tu fais preuve de suffisance à mon goût. C'est beaucoup trop court alors que cela commençait très bien, je réclame souvent des arguments percutant et les tiens le furent. C'est dommage que tu ne fasses pas plus d'effort.

C'est également cas au niveau de la forme, sérieusement tu pourrai faire mieux sans pour autant trop t'en demander. Tout le monde n'est pas capable de créer des HTML etc... Je le conçois, mais tu pourrai au moins mettre des couleurs par exemple. Le minimum syndical selon moi, fait un effort tu n'en patiera point.

Joli début de RP qui me laisse sur ma faim comme je disais, j'ai le sentiment que la motivation n'y était pas et pourtant le potentiel est bel et bien présent !

Hâte de lire ta prochaine production où tu te sera donné les moyens de faire mieux Wink
avatar
Karl Anderson

Messages : 153
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : France.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plan de Brother Nero

Message par Jeff Hardy le Dim 28 Mai - 20:29

Merci bien de tes commentaires. Je ne m'étendrai pas sur les raisons de ma "suffisance" mais j'apprécie tes observations puisqu'elles sont constructives.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
1X Tag-Team champion w/ Broken Matt (current)
1X All-Star champion (35 days)
avatar
Jeff Hardy

Messages : 369
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 30
Localisation : République Libre de Trifluvie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le plan de Brother Nero

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum