WBWF ▬ New World of Sport (#5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WBWF ▬ New World of Sport (#5)

Message par DallasPride le Lun 14 Nov - 17:27

NEW WORLD OF SPORT #5
6 DECEMBRE 2016 -NORTHUMBRIA UNIVERSITY STUDENT'S UNION


Mike Quackenbush arrive sur le ring avec un air contrarié, il explique que Becky Lynch est blessée au bras et qu’elle ne pourra pas être là ce soir. Il s’en dit désolé, car il aurait adoré que cette dernière célèbre sa victoire sous les acclamations du public, tout cela ne pourra cependant pas avoir lieu à cause d’une personne : Pentagon, Jr. un lutteur qu’il a lui-même fait venir de la Phoenix Pro et qui a osé se moquer d’eux en attaquant leur championne ! Le mexicain finit par arriver sur le ring sous des réactions mitigées, il explique alors que s’il a attaqué Lynch c’est parce qu’elle n’était pas digne d’avoir de l’or autour des hanches et que du coup le Worldwide Openweight Championship était une proie facile, une cible facile à atteindre ! Il demande alors un match contre la rouquine, mais Quackenbush refuse et rappelle qu’il n’est même pas issu de cette fédération, le mexicain rétorque que Quack’ refuse, car il sait qu’il est meilleur que sa protégée… Cela agace le retraité qui annonce que ce soir Pentagon affrontera Marty Scurll, Rob Van Dam et Michael Elgin dans un Fatal Four Way Match qui désignera le premier challenger au titre !

***

Single Match:
Rockstar Spud vs. Son of Havoc


Le combat commence à toute vitesse lorsque Spud lance son ennemi dans les cordes et lui porte un Dropkick, il l’envoi ensuite dans un coin et tente une nouvelle attaque, cette fois-ci Havoc esquive et déroule alors un enchaînement composé de ses prises favorites ! La Rockstar esquive un Bicycle Kick et se projette dans les cordes pour placer un Tilt-a-Whirl Tornado DDT ! Trop heureux, il place l’homme masqué sur la troisième corde… Super Hurricanrana ! Oh ! OMG ! Le barbu retombe sur ses pieds !! Spud n’y croit pas ses yeux et il se mange un Bicycle Kick suivit d’un 450° Splash ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Son of Havoc.

***

Son of Havoc quitte tranquillement le ring alors que Rockstar Spud agacé donne des coups de pieds dans les cordes, il menace alors l’arbitre, mais la musique de Dalton Castle résonne et attire son attention. L’excentrique débarque et explique que si les gens se moquent de Spud, lui le respecte et a apprécié l’affronter… Il lui propose un dernier combat ! L’ancien champion de la X-Division prend alors le micro pour annoncer que la semaine prochaine il vaincra Castle une bonne fois pour toute et que cette victoire relancera sa carrière !

***

Johnny Gargano est sur le ring et il explique aux fans qu’il va être absent quelques jours, puisqu’il va participer à la tournée indienne de la PWA... Au même moment Drew Gulak et Francis O’Rourke débarquent sous des réactions mitigées, ce dernier dit à Gargano qu’il est en contradiction totale avec son discours et qu’au lieu aller parader dans une fédération étrangère il ferait mieux d’aller les aider à détruire le Barber Club ! Galloway fait alors son apparition pour rappeler au duo que ce sont eux qui ont préférés les attaquer plutôt que de combattre Seven et Bate ! Gulak répond aussitôt qu’ils font ça, car pour eux la Team G&G est une équipe d’opportunités, de mercenaires et qu’en réalité ils se fichent de l’avenir de cette fédération ! Ils mettent ensuite Galloway au défi de se trouver un partenaire de remplacement pour le show YouCatch la semaine prochaine… Il accepte ! Les quatre hommes se fusillent du regard et on sent une certaine tension…

***

Single Match:
Joe E. Legend vs. Tiger Mask W


Il s’agit du match retour de mercredi dernier, Legend se jette immédiatement sur l’homme masque et il commence à enchaîner les coups avant de le projeter dans les cordes et de lui porter un Spinebuster ! Oh ! Il a l’air sur de lui, il place le félin sur ses épaules, c’est contré en Inverted Frankensteiner ! OMG ! Le canadien se relève en titubant… German Suplex ! Tiger Mask n’en a pas terminé… Tiger Bomb ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Tiger Mask W

***

The War Machines se dirigent vers le ring, mais Pinkie Sanchez et Wani arrivent à toute vitesses et les attaquent dans le dos ! Cependant les géants commencent à reprendre le dessus, ils balancent leurs ennemis dans la fosse… Oh… Mais que fait Hanson ? Diving Moonsault depuis la rampe jusqu’à ses adversaires en contrebas ! On n’a jamais vu un homme de son gabarit faire quelque chose de la sorte avant aujourd’hui ! La foule chante « HOLLY SHIT ! HOLLY SHIT ! »  Il ramène le duo sur le ring et l’arbitre un peu dépassé fait sonner la cloche ! Le combat risque d’être intense…

***

Tag Team Match:
The Dahmer Syndromes (Pinkie Sanchez & Wani) vs. The War Machines (Hanson & Raymond Rowe)


Raymond Rowe prend le relais en enchaînant les prises sur Pinkie Sanchez, mais le fourbe finit par reprendre le contrôle du match en esquivant un Running High Knee du barbu qui percute le coin de plein fouet ! Les deux fourbes s’amusent alors à torturer sa jambe, jusqu’à ce qu’il finisse par contrer une Diving Chop de Wani en Belly to Belly Suplex ! Hanson fait son entrée, il distribue les patates, il prend alors son élan pour placer le même Running Crossbody que la dernière fois, mais Wani esquive et l’ours s’écrase comme une baleine ! One-Arm Modified Swinging Neckbreaker ! Un, deux… Ce n’est pas suffisant ! Il tente un Superkick, mais Hanson contre en Powerbomb ! Les deux hommes rampent vers leurs coins, mais soudain Chris Dickinson tire les jambes de Raymond Rowe et lui porte une Pazuzu Bomb sur l’escalier en acier ! L’arbitre fait sonner la cloche !

Vainqueurs via Disqualification : The War Machines.

***

On sent que l’avantage tourne aux Dahmer Syndromes, mais soudain Michael Elgin arrive avec une batte de Baseball, il frappe Wani en plein ventre et parvient à faire fuir le reste du groupe. On voit que son bras est encore blessé, mais cette intervention permet à Hanson de reprendre du poil de la bête… Michael Elgin défit Chris Dickinson pour un match en cage la semaine prochaine ! Oh ! Le fou furieux accepte…

***

Jack Gallagher arrive sur le ring, il dit qu’il est venu à la WBWF pour rencontrer de nouveaux adversaires et qu’il s’est finalement fait un ami : Silver Ant ! Il rappelle que pour le moment, aucun d’entre eux n’a pris l’avantage dans leur rivalité amicale… Sonny Onoo le coupe pour lui dire que les gens se fichent de savoir ce que pense le mec qui va jobber contre Black Tiger ! Jack est outré… Il demande des comptes au tigre noir qui ne répond que par une claque ! Oh la cloche sonne !

***

Single Match:
Black Tiger VIII vs. Jack Gallagher


Black Tiger commence avec une série de coups de pieds, il se projette ensuite dans les cordes, mais l’anglais l’amène au sol et commence à le dominer avec de nombreuses prises techniques, malgré tout l’homme masqué contre une tentative d’Ankle Lock avec une roulade et il propulse Gallagher dans un coin avant de lui porter une German Suplex ! Il veut enchaîner avec un Standing Moonsault, malheureusement le Gentleman esquive et contre avec un Small Package ! Ce n’est pas suffisant et Jack balance brusquement son ennemi dans un coin en enchaînant aussitôt avec un Corner Dropkick assez violent ! Il enchaîne aussitôt avec un Snap DDT avant de grimpe sur la troisième corde… Sonny Onoo monte sur l’apron et il commence à insulter le saxon qui se fait avoir par une Super Hurricanrana du tigre noir qui continue avec un Pumphandle Driver ! Standing Shooting Star Press ! Un, deux, trois !

Vainqueur : Black Tiger VIII

***

On voit Missile Assault Man en coulisse, il dit qu’il n’en a pas terminé avec Black Tiger VIII et qu’il veut l’affronter encore une fois pour lui montrer qu’il est capable de mieux, qu’il a les capacités de se dépasser et de vaincre ses ennemis…

***

6-Man Tag Team Match:
The Barber Club (Kenneth Cameron & Trent Seven & Tyler Bate) vs. The Colony (Fire Ant & Silver Ant & Soldier Ant)


Match à cent à l’heure! Les fourmis tentent de se venger des anglais en les lançant hors du ring et en portant des Suicides Dives ! Le combat continue hors du ring et Kenneth finit par retourner le combat en portant une Powerbomb contre l’apron à Fire Ant ! Soldier Ant lui porte une Rolling Elbow avant de se manger un Double Superkick ! Silver Ant se retrouve alors seul face aux Moustache Mountains ! Il résiste tant bien que mal et parvient même à leurs porter un Double Ankle Lock, Cameron sauve ses partenaires avec un énorme Spear ! Il tente un Impaler DDT, mais au même moment Fire Ant sauve de la troisième corde et lui porte un Springboard Dropkick ! Il enchaîne ensuite avec un Tilt-a-Whirl DDT sur Trent Seven ! Le combat est dingue, l’équipe de moustachus reprend l’avantage et elle tente une Double Superplex sur Fire Ant, mais Soldier Ant revient pour porter une Powerbomb au duo ! On voit que Cameron se prépare pour un Big Foot, mais il se mange un Running High Knee de Silver Ant qui le balance sur la fourmi soldat qui enchaîne avec un Burning Hammer !  Oh ! Ils portent l’Ant-Hills sur Cameron ! Un, deux, trois !

Vainqueurs : The Colony.

***

Alexa Bliss est sur le ring, elle dit qu’elle a aidé Chris Jericho car elle en avait marre de voir Joe Hendry faire perdre du temps d’antenne a des stars aussi talentueuses qu’elle ! Car qu’on se le dise, les chansons débiles de ce ploucs ne méritent même pas trente secondes… Joe Hendry sort des coulisses et fonce directement sur le canadien, il lance la demoiselle dans les cordes, mais elle parvient à glisser hors du ring…

***

Single Match:
Alexa Bliss vs. Joe Hendry


L’écossais fonce hors du ring et porte un Baseball Slide à la demoiselle qu’il ramène violemment dans le ring avant d’enchaîner avec une Snap Suplex ! Il veut ensuite en terminer avec un Fallaway Slam, Bliss lui écrase le visage et l’aveugle avant de se projeter dans les cordes et de lui porter une Spinning Heel Kick ! Elle coince le chanteur dans un coin et commence à lui assener des coups de pieds, elle prend ensuite de l’élan et fonce contre l’ennemi dans son coin… Esquivé ! Il enchaîne avec Spinning Spinebuster ! Il tente une Running Lariat, mais Chris Jericho sort de nulle part et place un Codebreaker ! Ding ! Ding ! Disqualification !

Vainqueur via Disqualification : Joe Hendry.

***

Alexa Bliss quitte le ring avec Jericho, mais celui-ci décide de revenir et retente un Codebreaker… Non ! Joe le garde en l’air et lui porte une Powerbomb vers l’extérieur ! Il atterrit sur Alexa Bliss ! Il gueule : « THIS IS WAR NOW ! » Apparemment ces trois-là n’en ont pas terminés…

***

Fatal Four Way Match:
Marty Scurll vs. Michael Elgin vs. Pentagon, Jr. vs. Rob Van Dam


Marty Scurll propose une alliance à Pentagon qui lui porte un Superkick avant de le projeter dans les cordes et de lui porter un Dragon Sleeper Slam ! Lorsqu’il se relève, le mexicain se mange un Spinning Heel Kick de Rob Van Dam qui porte ensuite une planchette japonaise à l’imposant Michael Elgin qui finit hors du ring et place une Slingshot Plancha ! Lorsqu’il veut remonter, Marty Scurll lui porte un Suicide Dive avant de se manger un Baseball Slide de Pentagon, Jr. qui enchaîne ensuite avec un Springboard Sommersault Senton ! La foule est en folie ! Les quatre hommes se battent hors du ring, on voit qu’Elgin est encore blessé au bras et l’homme masqué qui l’a vu l’attaque à l’épaule et tente un Piledriver, Michael contre avec un surpassement ! Il passe à travers la table des commentateurs ! Oh ! Scurll l’assomme avec un Superkick, mais RVD commencent à se battre dans la foule, l’ancien lutteur de l’ECW place un Spin Kick sur Marty qui tombe sur une table en bois… RVD monte sur un petit balcon… Five Star Frog Splash ! Les deux hommes sont inconscients... Elgin l’a remarqué et il tente une Powerbomb, mais le luchador contre en lui tordant le bras et en lui portant une série de trois Superkick… Il se projette dans les cordes, mais se mange un Bicycle Kick et une Enzuigiri ! Il est au sol… Michael a l’air de dominé… CHAIR SHOT DE CHRIS DICKINSON ! Il enchaîne avec une Pazuzu Bomb et regarde Pentagon qui se dépêche de couvrir son adversaire… Un, deux, trois !

Vainqueur : Pentagon, Jr.

***

Pentagon, Jr. prend le micro pour s’adresser à Mike Quackenbush, il lui dit qu’il vient de prouver qu’il mériter d’affronter cette « connasse » de Becky Lynch et qu’il allait offrir à la WBWF son premier véritable champion ! Un homme cruel… un homme sans peurs !
avatar
DallasPride

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum